Toutes ces occasions de se bourrer la face

Ma résolution cette année : éviter toutes ces occasions que les commerces nous offrent, que le calendrier des fériés nous donne, de nous en mettre plein la figure. Je me sens obèse ces temps-ci, en ces mois printaniers où les magazines féminins n’ont d’autres préoccupations et de sujets que de parler de la période du bikini qui s’en vient inexorablement et par conséquent, des mille et un rituels beauté, soins corporels et exercices qu’il existe et qu’il nous faut nous infliger pour que notre corps soit top-shape d’ici deux mois.

Et c’est ce secret bien gardé qui est dévoilé de façon extraordinaire et toujours réinventée chaque nouveau printemps. Les filles! Doublez vos visites au gym, hydratez-vous bien, stop la caféine, le sodium, les abus d’alcool, les sucreries, les croustilles et la malbouffe. Vraiment? Et si vous y succombez, privez-vous un peu les jours qui suivent. Préférez donc la salade, les grands verres d’eau et la tisane à la queue de cerises. Purgez-vous tant qu’à y être?! Pourquoi pas une petite crème anti-capitons qui vous fera miraculeusement perdre deux pouces de tour de taille et une lotion autobronzante ou perfectrice de teint magique! Si vous avez de la chance, la Fée Clochette viendra peut-être vous rendre visite pendant votre sommeil… On oublie toutefois de mentionner que les photos accompagnant ces fameux articles ont reçu une cure spéciale Photoshop, ce qui nous laisse croire naïvement qu’il est possible d’en arriver à de tels résultats. Un petit filtre glamour avec ça?

Ainsi, dans cet élan de bonne volonté de vouloir atteindre le parfait bikini body, j’ai décidé de bouder Pâques. Non à ses cocos, à ses poules en chocolat, à son brunch traditionnel qui nous appelle à nous réunir autour d’une même table au restaurant et à toutes les calories superflues qu’il nous incite à consommer. Pourquoi donc chaque célébration devrait s’accompagner indubitablement de gras trans?

Mais pour le reste, je n’entends pas me priver. Non de non. Plutôt mettre mes espadrilles plus souvent pour aller manger dehors un grand bol d’air, et me nourrir de cette précieuse vitamine D qui nous fait nous sentir mieux, dormir plus profondément et déprimer moins souvent.

Enfin, je l’ai le secret de la perfection. Sourire. Ça fait cliché peut-être, mais vous en conviendrez. C’est bien plus joli une fille heureuse qu’une femme frustrée… et affamée!

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s