Le choc des Titans, version 2012.

Le débat qui a cours actuellement entre les étudiants et le gouvernement du Québec, ainsi que les manifestations qui en découlent m’ennuient et me laissent un goût amer dans la bouche. Soyez rassurés, l’idée de ce billet n’est pas d’expliquer ici ma position relativement à cet échange musclé, mais plutôt de faire une simple et triste constatation sur ce qui s’en dégage.

Vous connaissez le clash des générations? Eh bien, par mes diverses lectures quotidiennes de commentaires de gens de tous âges et de tous horizons –grâcieuseté des fabuleuses plateformes sociales–, je peux vous dire qu’il ne s’agit plus d’un conflit, mais plutôt d’une guerre entre les âges. La faille de San Andreas s’est installée entre les générations traditionalistes, baby-boomers, X, Y et C (ou Z, c’est comme vous voudrez). On ne se comprend plus. Nous sommes-nous déjà compris? Peu importe, on se parle mais on ne s’écoute pas, on revendique et on se fait répondre qu’on manque d’expérience de vie ou qu’on est dépassés. C’est sans issue, il n’y aura pas d’appel. C’est le choc des Titans. Percée et son armée de jeunes, contre la Gorgone Méduse et autres créatures étranges et puissantes, envoyées par les dieux et proches de retourner les trouver.

Pour être parfaitement sincère et transparente, ce que je lis tous les jours m’attriste beaucoup. C’est une bien mauvaise image qu’on a les uns des autres. Des idées préconçues empreintes de jalousie et surtout d’incompréhension. Ce qui est drôle, c’est que de génération en génération, nous allons tous passer par l’inévitable : un jour nous sommes jeunes, le jour d’après nous sommes des reliques. Mais en même temps, pendant notre jeunesse, nous avons tous voulu nous faire entendre des adultes. Puis une fois grand, nous ne voulons pas entendre ceux qui nous succèdent. Chaque nouvelle génération répète les mêmes erreurs que la précédente, de façon différente me direz-vous, mais de toute façon, tout court. Qu’on arrête de nous dire que nous sommes gâtés et paresseux. C’est pas bien malin de comparer son jardin à celui du voisin. Car le voisin, il en aura des réalités, des défis et des problèmes à résoudre tout au long de sa vie. Où en serait le monde aujourd’hui, comment aurait-il bien pu évoluer s’il n’avait jamais eu des jeunes pour remplacer les vieux et poursuivre le travail que ces derniers avaient commencé?

Ce que je lis me pèse vraiment. J’ai l’impression que non seulement les adultes n’aiment pas les jeunes, mais que les jeunes n’aiment pas les adultes non plus. La phrase typique : ils ont tous des manteaux Canada Goose, des iPads et des iPhones! Je m’excuse mais non. Certains jeunes en ont bien sûr, et il faut savoir qu’il y a souvent une mère ou un père et beaucoup de générosité derrière ce matériel. Des parents qui se privent pour leurs enfants, comme leurs parents avaient fait pour eux. Sauf que… Lorsqu’eux étaient jeunes, les manteaux Canada Goose, les iPads et les iPhones n’existaient pas. Et le crédit, il était beaucoup moins accessible (chapeau aux institutions financières qui rendent tellement service en cette ère d’endettement massif). J’ai 31 ans et je n’ai rien de tout ça. Je ne suis jamais allée au Mexique –ni à Cuba, ni en République Dominicaine d’ailleurs–, j’ai quelques dettes d’études même si je viens pourtant d’une famille aisée. Je ne suis pas plus malheureuse. En fait, je m’en fiche! Je suis plutôt du genre à être fière de ce que je réussis à acquérir et à réaliser par moi-même. Si ces jeunes ont de la chance, moi j’ai autre chose.

La réalité dans tout ça, c’est que ce conflit des générations, c’est une histoire qui se répète depuis que le monde est monde. L’avènement de cette nouvelle culture médiatique où sont rois les médias sociaux nous lance cependant cette réalité en pleine figure. Dans toute guerre, il y a un gagnant et un perdant. Mais l’amertume des propos tenus et des gestes commis, elle, signera sans doute la suite des événements. Et il y a dans l’amertume tant de colère qui sommeille.

… si on pouvait simplement dire Breathe and Reboot.

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s