Avril d’hiver

En cette journée d’avril des plus inspirantes, m’est venue l’envie irrésistible de revisiter un classique de Nelligan pour vous offrir une version bien à moi de Soir d’hiver. Enjoy!

Ah! comme la neige n’a pas fini de neiger!
Mon entrée est recouverte de givre.
Ah! comme la neige n’a pas fini de neiger!
Est-ce qu’il faut en rire
Quand les cèdres recommencent à geler, oui geler?

Tous les nuages pleurent l’hiver,
Les rues sont tapissées de glace noire : Où aller? Que faire?
Tous les vents soufflent l’hiver,
Le Québec est le nouveau pôle Nord.
Où la grisaille et la flotte sont comme l’ombre et le corps.

Pleurez, jambes de nylon voilées,
Au sinistre retrait des courtes culottes,
Pleurez, décolletés annonciateurs d’été,
Pleurez les manteaux, pleurez les bottes,
Aux branches de l’ormier de feuilles dénudé.

Ah! comme la neige n’a pas fini de neiger!
Mon entrée est recouverte de givre.
Ah! comme la neige n’a pas fini de neiger!
Est-ce qu’il faut en rire
Quand les cèdres recommencent à geler, geler…

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s