Désinformation à vitesse grand V

Je suis férue d’information. J’en mange tous les jours, avec mes céréales le matin jusque la tête sur mon oreiller le soir. Je ne prends aucune pause. Les petits tiroirs de mon cerveau débordent de contenu varié.

Je n’admettrai jamais toutefois être bien informée, et c’est ce qui explique sans doute la raison pour laquelle dans n’importe quel débat, n’importe quelle argumentation, je m’impose un devoir de réserve. Rien ne peut être coulé dans le béton. Et cela, on est à même de le constater simplement en diversifiant nos sources d’information. Quand on le fait trop, trop souvent, on devient rapidement confus. Sur qui peut-on se fier réellement?

Je ne condamnerai pas ici les sources d’information. Cependant en cette ère numérique, où les médias sociaux règnent en maîtres et leaders incontestés, une nouvelle peut faire le tour de la planète en quelques minutes voire quelques secondes. C’est génial, quand on pense qu’il y a environ cinq décennies, on ignorait parfois ce qui se passait réellement à l’autre bout du globe. Maintenant on sait tout, mais on sait comment? Et comment sait-on que ce qu’on sait est vrai? Oui, c’est génial de penser qu’une nouvelle peut faire le tour du monde en quelques minutes, mais c’est aussi vrai d’affirmer que la désinformation peut voyager, comme la nouvelle, à vitesse grand V. Lorsque vient le temps de rétablir les faits, les dommages causés sont irréversibles, et les victimes nombreuses.

L’information, il serait faux et naïf de le nier, est souvent teintée de subjectivité. En fait, la façon dont elle est diffusée dépend d’autant de facteurs qu’il est possible d’en nommer, qui vont de la mentalité d’un pays entier aux valeurs et principes des propriétaires de la chaîne de diffusion. Et malheureusement, l’objectif ultime –et parfois obscur– poursuivi est souvent tout simple : l’argent. La vente de copies, la fréquentation du site, le nombre de tweets, le nombre de personnes qui « aiment », ainsi de suite. La gloire. FAME.

Oui, l’impact de la désinformation est tel… Une manipulation des cerveaux, de l’opinion publique. Le web est une fantastique machine à rumeurs… et parfois destructrice.

Je vous mets au défi de me nommer des sources d’information fiables, à 110%. En attendant, je poursuis mes recherches, habitée d’un doute certain.

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s