Intimidante intimidation

Pas toujours facile d’agir en bon citoyen respectueux lorsque la compréhension de la notion de respect n’est pas réciproque. J’ai entendu, comme sans doute plusieurs d’entre vous, nombre d’appels au respect alors que la seconde d’après, leurs requérants bafouaient cette valeur de façon scandaleuse. La présente campagne électorale nous a d’ailleurs présenté une pluie d’exemples…

Le manque de respect, tenons-nous le pour dit, c’est une forme d’intimidation. Hier matin, au volant de ma voiture, j’en ai été victime, me suis vengée, et en ai été victime à nouveau. J’ai eu ma leçon, et non, je ne suis pas une enragée au volant, quoique j’ai la mèche un peu courte et qu’une petite goutte fait rapidement déborder le vase.

Chaque jour, je réalise à quel point certains conducteurs (gars ou filles sans distinction) s’approprient la route pour eux seuls, habités d’un esprit mesquin ou d’un manque flagrant de savoir-vivre, ou encore vivant un gros power trip. « Enyoye la ‘tite madame, tasse-toé de mon chemin! » « Pépé, pèse sur le champignon ou r’tourne à’ maison! » « Ça doit être une fille dans la trentaine, les filles dans’ trentaine, ça sait pas conduire! » « Check-là, check-là, elle capote (suivi d’un gros rire gras transpirant la testostérone et la petitesse d’esprit)!! » Alors donc, hier matin, je suivais un camion de marchandise qui en dépassait deux autres à 105 km/h quand tout à coup a surgi un gros VUS Ford blanc dans mon rétroviseur arrière. Je pense que s’il avait pu faire corps avec ma voiture, m’engloutir et même m’emboutir, il l’aurait fait. De la pure intimidation. Le cœur battant, parce que oui c’est stressant voire insultant de se faire coller le pare-choc arrière de cette façon, je me suis empressée de dépasser le camion après qu’il se soit tassé dans la voie de droite, à une vitesse pas mal trop élevée. Eh bien le frustre (colon en bon français québécois) en arrière, est resté collé au derrière de ma voiture jusqu’à ce que je retourne dans la voie de droite. Ai-je besoin de vous dire que j’avais drôlement envie de l’envoyer promener? C’est ainsi que, non contente de voir ma journée assombrie par ce rustre conducteur, je me suis aéré le majeur. Oui, ça m’arrive.

Me dépassant à environ 145 km/h, le goujat a soudain ralenti brusquement. Une réaction que je n’avais pas anticipée. J’ai alors ralenti, il a ralenti encore jusqu’à ce que nous conduisions côte à côte pendant quelques secondes, tout ça après qu’il m’eut bien maté le derrière. J’ai donc fait l’innocente. J’ai fixé la route et il a finalement repris sa vitesse de course, probablement parce que ma vitesse de croisière n’était pas assez rapide pour son gros Ford blanc rutilant. Quelques centaines de mètres plus loin, je l’ai vu faire la même chose à un autre automobiliste… Et probablement qu’il a répété son geste encore et encore jusqu’à son point d’arrivée, parce qu’il a besoin d’écoeurer le bon peuple pour se prouver à lui-même que sa vie n’est pas si merdique que ça. Get a life mon homme…

Certaines personnes ne devraient pas conduire. Ils sont des dangers publics, ils causent des accidents et dans plusieurs cas, ce sont eux qui tuent souvent des innocents qui, serait-ce par malheur (?), ont suivi prudemment le code de la route. Leur conduite est intimidante, irrespectueuse et méprisante. Quel est le prix de leurs quelques minutes gagnées comparativement au prix de la vie d’autrui?

Je vous laisse sur cette vidéo percutante captée par une conductrice qui s’est trouvée dans la même situation… Et disons que l’arroseur a été largement arrosé.

Poster un commentaire

Classé dans Actualité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s